accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Serge Pey »

dimanche, 23 octobre 2005

Serge Pey

C'est un homme qui enterre bien les morts. Il accompagne l'installation au noir des mots toujours vierges de la poésie. Il est sans cesse du dernier carré de ceux qui portent souvenir. Il invente la clef des tombes fraîches car hantent sa voix maints sorciers.

Il ne se résume pas plus que le monde qui entre en lui comme un plat de saucisses qu'accompagnent un ciel d'astres et les vieilles cultures. Il se met à table du matin jusqu'à tard. Il est un ogre d'escargots et de mémoires, mais pas un ogre d'enfants. C'est un bon ogre, qui multiplie les poèmes depuis l'unique mot qui reste pour transporter le Petit Poucet dans la direction de la grêle.

De lui, on peut tout dire, et l'on dit tout. De lui partent tant de paroles que les ruisseaux s'en gavent et en nourrissent.

Serge Pey roule la nuit en lui comme une pierre. Il est ouvrier ténébreux. Il est le veuf permanent de l'astre qu'il peut être. Il erre hagard parfois sous le poète qui le travaille. Il laboure de rire le visage de son ombre. Il contredit la contradiction avec des accords d'infinis.

Serge Pey accueille l'archéologue et le sourcier dans sa maison. Il reçoit les témoignages du prêtre et du voyou. Il héberge le militant et le dément. Il montre de ses bâtons chargés de mots les chemins qu'il entreprend sans espérance d'enchanter.

Camille Amadeus Colombetto | Voir l'article : Serge Pey 19:33 dans Portraits

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.