accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Les deux Coqs et le Renard »

mardi, 14 mars 2006

Les deux Coqs et le Renard

Deux forts Coqs s'exigeaient géniteurs de poussins,

Mais sans Poules.

Il n'est pas sain

Que tout roule

Sur le trou

De ces volailles femelles,

Rombières gargamelles

Qui, sans tabou, se mêlent

De tout et de nous.

Ces messieurs courroucés mirent un texte au Monde :

Il faut qu'on ponde

Des oeufs.

C'est notre droit, et il est neuf.

Les contestants arboraient rouges crêtes

Sur leur fumier, et signaient grands cocorico,

Si bien qu'illico

Renard s'arrête.

Messieurs, dit-il à travers grilles,

Je vis, depuis peu, sans femelle, et ma queue brille.

J'ai le médicament qu'il faut

Pour vous délivrer sans défaut,

De ces filles.

Croyez-moi :

Pour vivre en roi,

Avoir ses droits,

Rien qui vaille

Comme les funérailles

D'une moitié ! Ouvrez-moi un passage.

Vous ferez sages.

Les Coqs se sentirent compris

Et écoutés, et reconnus, chose sans prix.

Plumes ragaillardies, ils s'élancèrent

Vers l'huis du clos,

L'ouvrirent à leur frère,

Qui massacra sans sanglots

Poules à flots

Et, dans l'élan de ses dents,

Les imprudents.

.

On convoque parfois le Diable

Pour éviter trous

Et froufrous,

Mais ce roué se met à table.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Les deux Coqs et le Renard 17:36 dans L'époque

1 commentaire est apparu (en écrire un autre ?)

  • 1.

    le mercredi 15 mars 2006, à 18:34, hommesenjaune écrivait :

    Le diable, un homme en rouge.

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.