accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Rencontre des bouches 2006 : diagnostic. »

mardi, 27 juin 2006

Rencontre des bouches 2006 : diagnostic.

Sur les pentes du Roc de l'Aigle, les semelles d' Isabelle se sont simultanément arrachées. Puis, l'instituteur aux pieds nus est apparu. Sa fille l'embellissait encore. Un vautour a surplombé. Le souffle du poème nous a rassemblés dans un petit cirque de pierre sur des falaises.

Les cuisses ont été déchirées par les épines. Des pierres ont roulé sous nos pieds violents. Les mines de fer fraîches nous ont accueillis. Des mains ont caressé l'argile rouge. Des doigts s'y sont enfoncés. Des tatouages sont apparus sur des visages. Les corps suaient. Des femmes ont été invitées à poser leur ventre sur un trou souffleur.

Le Cht'mini nous a vendu des bières. Certains ont marché, traversant un village ruiné, des aridités. D'autres ont lavé leurs corps. Puis la nuit commune nous a pris, et nous a rassemblés. Les Instructions officielles pour l'éducation en Tarn-et-Garonne datant de 1888 ont été lues. Des poèmes. Des fables. Des cris ont été proférés, Un saxo a dialogué avec les ombres et la voix de Sébastien Lespinasse. Nous étions en cercle. La fraîcheur venait sur nous,le vent, puis l'orage, grand renverseur de tentes.

Il y a eu Randy l'américain. Il y a eu les Yeux de Martien. Il y a eu Anna. Il y a eu Aurélio. Il y a eu Marie de Marcillac. Il y a eu Bruno Guittard. Il y a eu Rachel. Il y a eu, et il y aura, Sébastien Lespinasse. Il y a eu Champignon, Mauléon, Marie Balthazar. Il y a eu tous les dormeurs, et tous les éveillés, qui sont des dormeurs d'autres songes, et toute la nuit, et tout cet éclat.

Il y a eu Zénon d'Elée raconté dans les tuyères du Roc d'Agnel, et le paradoxe de la tortue, qui devient Tort tue, par jeu, et vie, et rire en bouche active. Il y a eu le saxo peuplant les creux des grottes. Il y a eu les fleurs des cavernes, la pinélisation de la Caounillo, les dauphins sur les reins et le sein de Brigitte. Il y a eu le ciel. Il y a eu le berger de Trassanel. Il y même eu l'apparition-disparition d'Agnès Birebent venant nous dire, aux dernièrs instants de la Rencontre, sa vision des traces de l'Ours dans les forêts d'Ariège. Et toujours ces conversations innombrables sur Winnie, les langues, le roulement des fables, et les philosophes grecs parmi les pierres.

La marche accorde et féconde comme un arc. Elle est matière mariale au poème qui est à la marche qui est au souffle dans le corps à âme avec la langue et les amis parmi le ciel immédiat, les grottes, la boue, les bouches et notre rire. Telle est la voie multiple et multipliante d'Astrée, communiant par l'aigle et l'argile dans les sentiers tournants, réponse aux délires des maîtres et de leurs valets par le délier réel de ses âmes.

Telles se sèment les semelles.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Rencontre des bouches 2006 : diagnostic. 17:00 dans Méthodes

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.