accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Démocratiser les fatwas »

jeudi, 28 septembre 2006

Démocratiser les fatwas

Dans un train, dans le Herald Tribune, j'ai appris l'interdiction du Figaro en Egypte.

C'était la faute de Robert Redeker, philosophe de Saint Orens de Gameville, près Toulouse. Ce philosophe m'a toujours paru douteux.

Il avait écrit un article affirmant que Mahomet n'était pas fort pacifique, et que l'Islam avait goût pour la guerre. Donc insulte. Donc interdiction du Figaro. Sans la liberté d'interdire, il n'est apparemment pas de religion pur beurre.

La Dépêche du midi m'a appris que Redeker avait disparu de son lycée. Une fatwa le menacerait; Son téléphone serait plein d'appels à la mort. Sa boîte email exploserait de condamnations. La police serait chargée de le protéger. Redeker a ce qu'il mérite. D'ailleurs, tout doit disparaître.

Bien entendu, dans la ville du Marathon des mots, les cultureux, pour l'heure, ne pipent mot. Les théâtres fonctionnent. Le Printemps de Septembre étale glorieusement ses carcasses de voiture. Les résistants résistent devant leurs miroirs. Nul ne songe à mettre Mahomet de Voltaire à l'affiche. On s'occupe comme d'habitude à la bataille des subventions, ou à la préparation des cours. On vante Indigènes. D'où doux silence philosophique.

On a raison. Redeker a tort. Il a voulu une fatwa pour lui tout seul. L'Astrée réclame, quant à elle, une fatwa pour tous. Nous la méritons. C'est un droit.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Démocratiser les fatwas 21:37 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.