accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Le kiosque de Baudelaire »

mardi, 7 novembre 2006

Le kiosque de Baudelaire

Quand Charles Baudelaire s'est présenté à l'Académie française, Messieurs Mazères, Cuvilier-Fleury, Camille Doucet, Octave Feuillet, Gozlan, Jules Lacroix, Léon Halévy, Belmontet, Gérusez étaient ses rivaux. Il fut battu.

Reste un article que Sainte Beuve a fait paraître dans Le Constitutionnel du 22 janvier 1862. L'illustre critique y caractérise l'art d'un individu dont il a fallu épeler le nom à plus d'un membre de l'Académie.

M. Baudelaire a trouvé moyen de se bâtir, à l'extrêmité d'une langue de terre réputée inhabitable et par delà les confins du romantisme connu un kiosque bizarre, fort orné, fort tourmenté, mais coquet et mystérieux, où on lit de l'Edgar Poe, où l'on récite des sonnets exquis, où l'on s'enivre avec le haschich pour en raisonner après, où l'on prend de l'opium et mille drogues abominables dans des tasses d'une porcelaine achevée. Ce singulier kiosque, fait en marquetterie, d'une originalité concertée et composite, qui, depuis quelque temps, attire les regards depuis l'extrême pointe du Kamtschatka littéraire romantique, j'appelle cela la folie Baudelaire.

Le XIX ème siècle, en sa seconde partie, a multiplié les kiosques dans les jardins et dans les squares. Il est le temps des kiosques, ces édifices élégants, essentiellement vides, sur lesquels peuvent fleurir des décorations. La première moitié de notre siècle a ajouté à cette ponctuation, et l'a enrichie, mais plus personne, en France ne construit de kiosques, car on préfère les ronds-points, formes plus rasantes du vide sans les Muses. Les kiosques sont modernes, pas postmodernes. Ils sont à mi-chemin du grand retrait de Dieu. Ils sont en quelque sorte prénihilistes. Ils laissent encore entendre de confuses paroles.

Baudelaire, créant un kiosque, est architecte moderne d'une oeuvre neuve, mais marquée d'orient ancien, de vieille pensée théologique, et qui peut être bizarre, comme le beau. L'Homme-Océan, Victor Hugo n'a pas construit de kiosque. Il a bâti une montagne, ou une chaîne. Baudelaire oppose le kiosque à la nature mouvante, toujours débordante, toute en chairs. Si son kiosque est une folie, il est lui-même est un de ces aristocrates, parfois dandys, qui aimaient en bâtir pour leur plaisir, jamais pour l'utile. Cet objet fou est beau de l'air qui y circule. S'y multiplie, comme au poème, l'écho lyrique des voix.

Tout pratiquant de la place Marius Pinel et de l'Astrée se doit d'admirer le génie de Sainte Beuve que l'Université française actuellement réhabilite. On ne peut rien contre lui.

Chacun comprend que Jean Montariol, homme secret, a puissamment construit son kiosque comme un hommage dérisoire et ferme à Baudelaire. Il a voulu que ce monument, dressé sur un parapluie noir renversé, soit, peu avant l'épouvantable folie de 1940 et la Shoah, sur les lieux mêmes de la bataille du 10 avril 1814, qui ouvre par un réseau de trahisons le juteux dix-neuvième siècle français, la forme de l'apothéose sans Dieu des dernières voix d'Orphée.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Le kiosque de Baudelaire 20:35 dans

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.