accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Etre à liens »

jeudi, 14 décembre 2006

Etre à liens

Il ne se libérait même pas des liens en se retournant puisqu'il ne trouvait qu'eux en lignes, linges, toile se renouvellant, le niant, ou, peut-être, délivrant sa seule innocence en profondeurs infinies légère.

Cet état lié l'étonnait. Il n'en rêvait pas pour autant de foudre ou de tranchant. Il se satisfaisait tissé. Les liens étaient sa grâce, non sa graisse. Il perdait volontiers pied en leurs buissons sans carte du Tendre, son ciel interne et s'étoilant.

Ce texte le mettait aux oreilles du vide, sa vie glorieuse, où nulle Ariane ne tenait fil.

Libera me n'était pas son appel ni son chantier.

Il n'attendait rien sinon l'île nue où la vague déposerait, sans lèvres, sa fraîcheur.

Pour l'heure, il restait étranger, quoique fidèle au jeu des langues, par sa satisfaction entière d'être à liens.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Etre à liens 18:03 dans Il

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.