accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« L'Inspection générale »

lundi, 4 décembre 2006

L'Inspection générale

L'Inspection générale est un article de foi. Son existence importe peu. Elle est, et on doit la pratiquer. Chacun la pratique, et on n'y peut rien.

Elle est l'oeil étal de Dieu, ostensiblement mort, sans protester, depuis longtemps. Elle ne voit rien. Elle ne sait rien. Elle est l'Inspection générale. Tout vient à elle, et elle continue, mais on ne la voit pas, et, si l'on repère parfois ses membres dispersés, tel le corps d'Osiris, ou si l'on entend quelques voix d'elle sur la bande, ou si l'on en signale des mails et des actes, on ne peut conclure. Qui la verrait, sans doute, mourrait, mais c'est impossible. On vit donc.

L'Inspection générale est la démonstration permanente de la Chute. S'y élever, c'est immédiatement choir. La pratiquer, c'est sentir son néant, et celui de tout. En apercevoir quelques membres, c'est se condamner à l'infinie nostalgie. Qui croit qu'elle pense est plongé au gouffre. L'Inspection générale est un silencieux commentaire en actes du Traité de la chute des graves.

D'elle, on ne peut guère dire qu'une chose, c'est qu'elle travaille. En vérité, elle acte. Elle acte interminablement.

Elle est admirable, tel Homère, l'étonnant poète aveugle. Elle manipule les pauvres dieux mêmes qui rient au dessus du champ de bataille. Elle écrit continuellement le texte des programmes. Chacun s'épuise à savoir qui elle est, une ou multiple, pleine de songes ou de fiel. Elle est le Ptyx. C'est un creux néant musicien, dont le secret est le programme.

L'Astrée est, en fait, l'Inspection générale, ou plutôt sa métaphore, son visage. Son existence importe peu. Elle est, et on doit la pratiquer. Chacun la pratique, et on n'y peut rien.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : L'Inspection générale 21:17 dans L'Astrée , L'époque , Théologie

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.