accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Découverte dans mon nombril »

jeudi, 17 mai 2007

Découverte dans mon nombril

Mon nombril ne fait pas exception : on y voit tout.

Hier soir, en présence d'un groupe d'amis, chez moi, après force saucisses, la conversation roula sur le nombril du pasteur Jean-Pierre Nizet. Celui-ci l'exhiba, et photo en fut faite, tant pour édifier les âmes incertaines que pour constater les effets d'un rassurant appétit.

Afin d'améliorer, par examen comparatif, l'objectivité de la recherche nombrilesque, je photographiai à mon tour mon nombril. Le résultat fit hurler Jean-Pierre Nizet.

La photo faisait apparaître, de manière très convaincante, une tête de femme.

L'image passa de main en main, chacun zoomant à qui mieux mieux.

Randy Runyon, professeur à Miami University, certifia.

Oui, il y avait bien un profil dans mon nombril !

Je risquais l'hypothèse d'une représentation orientale, peut-être persane, d'une très haute antiquité, telle qu'en montrent les collections du Louvre.

Mais le découvreur me démentit : il s'agisait, selon lui, de la Dame de Brassempouy.

Comment résister ?

La Dame de Brassempouy est apparemment dans mon nombril. Je n'y puis rien.

Comment imaginer que tant de passion, depuis longtemps avérée, pour l'archéologie, l'origine, l'art du portrait, les dames et le Sud-Ouest, n'ait pas laissé traces en moi ?

Comment refuser l'évidence ? Je suis une preuve.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Découverte dans mon nombril 18:01 dans Coïncidences , De pictura

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.