accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Le souverain évanoui »

mardi, 8 mai 2007

Le souverain évanoui

De temps en temps, un corps fameux disparaît.
L'exemple est ancien : la terre avale Oedipe à Colonne, où on le cherche encore ; comme le montre Maître Thomas de Coloswar , à l'heure de prendre l'air le Christ troue une nuée qui le dérobe à la vue - ses pieds, toutefois, dépassent un peu des cieux ; Don Juan enfin échappe aux perpétuels créanciers et aux fiancées multipliées en raccompagnant son compère le Commandeur aux Enfers.

Lorsque ce corps possède quelque pouvoir, sans aller jusqu'à disparaître il arrive qu'il se laisse effacer : au miroir des Ménines , Philippe IV et Marianne d'Autriche, rois extrêmement catholiques, perdent un peu leur netteté ; mais le double visage récupère par le reflet un supplément d'aura, qui renforce mystérieusement son pouvoir : l'éclat glacé qui émane des époux, s'il rend leurs traits un peu flous, leur permet de surveiller silencieusement la scène, et de régler aveuglément les regards.

Parfois en France on s'étonne de voir s'évanouir le souverain, dont on apprend l'apparition à Baden-Baden, l'île Maurice ou La Valette - c'est-à-dire nulle part.
Il n'est pas bon, bien entendu, qu'un roi, pape, empereur ou président reste trop longtemps caché : à ne plus voir, entendre ou palper un corps régnant, on finit par ne plus trop y croire - ce qui n'est pas si mal, après tout.

Il s'agit donc, pour mieux régner, de pratiquer l'art infernal ou céleste de l'évanouissement. C'est pourquoi nous suggérons à nos dirigeants de s'entraîner constamment à la disparition.
Plus long sera leur effacement, mieux ils se porteront : au moment de réapparaître, quel bonheur de n'être pas reconnu roi !

Denis Favennec | Voir l'article : Le souverain évanoui 10:07 dans

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.