accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« FOMEC »

lundi, 7 mai 2007

FOMEC

Quand existait un service militaire, tous les jeunes français, que le piston, la maladie ou leur étoile ne dispensaient pas, apprenaient à faire FOMEC.

Cet heureux temps n'est plus.

Il est vrai que la France manque d'un ennemi cohérent. Contre l'armée soviétique, décidée apparemment à l'envahir, FOMEC n'était pas vain.

Chacun le savait. Les forces françaises se tenaient prêtes. L'ennemi, sans doute, ne se doutait de rien, tant il était bête. Ne nous apprenait-on pas, parfois, à chanter : Nous autres des bons, les autres des cons !

Avec cette formule et FOMEC, nous avions des perspectives...

Cet heureux temps, décidément, n'est plus, mais l'Astrée aujourd'hui divulgue :

FOMEC est l'abréviation de Fond, Ombre, Mouvement, Eclairage, Couleur, comme l'indique un précieux site de vocabulaire militaire.

Tout soldat français mis en présence de l'ennemi devait faire FOMEC.

Fond : se mettre sur un fond où on ne le voit pas.

Ombre : Se mettre à l'ombre (l'ennemi voit mieux le français au soleil).

Eclairage : ne pas s'illuminer, par exemple par une cigarette, la nuit.

Mouvement : ne pas courir au hasard.

Couleur : avoir la couleur du fond (voir fond).

La pensée stratégique de nos chefs était vaste : quand l'armée soviétique franchirait nos frontières (d'un bloc), nos troupes feraient FOMEC. Les soviétiques passeraient, puis s'enfonceraient dans les Ardennes, en Champagne, dans la Beauce et dans la Brie. Ils atteindraient vite la Bretagne, où l'Océan et les créperies les fixeraient. Pendant que leurs officiers visiteraient Paimpol et Carnac, nous, cessant le FOMEC salvateur, surgirions.

FOMEC était bien meilleur et moins cher que la ligne Maginot.

Mais contre nos cancers faut-il faire FOMEC ? L'Astrée a choisi, comme l'Ange, sans presque être vue, d'apparaître.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : FOMEC 18:52 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.