accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Gozo ? »

mardi, 8 mai 2007

Gozo ?

Gozo, petite île au large de Malte.

Nous en parlions, Emmanuel Riboulet et moi, tout dimanche, en cherchant des mégalithes, avec force amis, du côté de Saint Antonin Noble Val.

La France votait. Nous mangeâmes sur un tumulus d'excellentes saucisses (Roquefort, piment, noisettes, nature...).

Nous rencontrâmes aussi des individus qui avaient peur. Un vieil aristocrate, qui nous présentait des silex, tremblait. Une jeune femme, qui organisait un salon du livre, était également tremblante. Les mégalithes, quant à eux, se maintenaient. Mais quel effroi chez les vivants !

Le soir, on signala une victoire. Les plats qu'on nous servit à Feneyrols furent excellents. Je recommande un velouté d'asperges...

Le lendemain commença la disparition. Le vainqueur devait être en Corse, vers Porto-Vecchio. On l'y attendait. On le craignait. On le redoutait. Où était-il ? On brûlait des voitures de ci de là contre le Grand absent.

Enfin, des bruits le dirent à Malte, puis en mer tout autour. Ce qu'on ne disait pas, c'est qu'il voyait Gozo.

Comment n'aurait-il pas vu Gozo ?

Or de Gozo, l'équipe d'Astrée parlait le dimanche parmi les dolmens.

Gozo qu'évoquait déjà Marie de Marcilac, dans l'Astrée, à cause d'un texte de Paul Valéry.

Gozo, où Dieudonné de Gozon, grand commandeur de l'ordre de Malte, tua un dragon.

Gozo qui donna son nom, dans l'Aveyron, au château de Gozon, au bois de Gozon, vers lesquels eut lieu partie de mon enfance, et d'où je tire force sang...

Gozo.. Gozo gazouillions-nous sur les gazons fleuris des Causses en recherchant des Mégalithes.

Quels affreux ! Nous n'avions pas peur. Nous mangions des saucisses. Nous parlions de Gozo et de < a href="http://www.bozo-bozo.com/" title="Vidéo"> bozo bozo...

Or, le souverain, pour l'heure, disparaît visiblement à Gozo.

Malte, sans fièvre, cache Gozo, qui cache le dragon, qui cache...

Quoi de plus sot ? Go ! Zorro aussi par ombre se fait voir.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Gozo ? 18:01 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.