accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Un coup d'Etat dans l'eau »

jeudi, 17 mai 2007

Un coup d'Etat dans l'eau

Un moment, nous avons espéré le bonheur.

C'était devant des plats abondamment garnis.

L'Elu faisait du bateau. Sébastien Lespinasse et moi, mangions et parlions.

Nous disions, bien entendu, n'importe quoi, car c'est le seul moyen d'entrer dans le malentendu.

Ah, si l'Homme de Cochin, philosophions-nous, employait la marine et MAM pour couler le bateau de l'Elu ! Quelle gloire pour lui ! Quelle satisfaction pour nous ! Tout pourait persister dans l'être.

Quelle belle éternité !

Or, l'Homme de Cochin ne se couvrit pas de gloire en couvrant d'eau son successeur. Ce marin fut malin assez pour regagner un sol plus sûr.

Nous l'anticipions. Aussi envisagions-nous un meilleur coup d'Etat.

Tout se passerait au Palais, dans les ors, et devant quelque bon repas... L'Homme de Cochin retiendrait, sans même l'empoisonner, l'Ennemi de l'Humanité. Dans Paris, il ferait rouler les chars, déchaînerait MAM, lancerait Douste comme une bombe. La police se révolterait, encerclerait le Palais, tuerait quelques vilepinistes, mais les bovéteurs, les royalistes, tous les buffétiens, et les fidèles bayroutistes se battraient vaillamment.

L'Histoire serait de retour !

Aidé des Muses et des banlieues, l'Homme de Cochin proclamerait le coup d'Etat permanent. Fidel Castro et Sauvons la Recherche le féliciteraient. Quatre vingt-dix pour cent des voix l'acclameraient lors d'un plébiscite. Belle progression ! Ségolène Royal, dès lors, serait escortée. Marie Georges-Buffet serait rétablie dans ses droits. Charles Pasqua rentrerait dans Neuilly.

Quel bonheur qu'un bon coup d'Etat !

Or, c'est à l'eau. Il pleut.

Consacrons-nous à nos radis.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Un coup d'Etat dans l'eau 17:27 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.