accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Trahir Bayrou »

dimanche, 2 décembre 2007

Trahir Bayrou

Comment ne pas trahir Bayrou ?

Comment le trahir ?

Ces deux questions parcourent le monde, et le Modem.

Nous voudrions aller plus loin : pourquoi trahir Bayrou ?

Pour trahir Bayrou, il suffit d'adhérer à Bayrou, de proclamer sa foi, puis, au pire moment, de quitter Bayrou en disant des méchancetés. Bayrou prononce alors quelques phrases amères et philosophiques. La trahison est homologuée.

Une belle trahison vient de réussir, celle de Jean-Marie Cavada. Au printemps, Hervé Morin et quelques autres avaient trahi. Leurs noms figurent dans une commode liste. Divers traîtres avaient paru plus tôt. Bayrou lui-même s'est plusieurs fois trahi.

Mais pourquoi trahir Bayrou ?

Certains trahissent sans doute Bayrou par habitude. On trahit Bayrou parce qu'on a toujours trahi Bayrou. On le trahira toujours. Déjà Ganelon avait trahi du côté du Béarn. Il aurait bien aimé trahir Bayrou. Il a fait ce qu'il a pu. Mais il est mort trop tôt...

D'autres trahissent Bayrou par intérêt. Comme il n'est pas toujours possible de trahir le Parti socialiste, l'Eglise, ou l'intelligence, trahir Bayrou assure une prébende.

D'autres enfin trahissent Bayrou pour le punir. Ils sont rares. Comment vraiment haïr Bayrou ? Cavada lui-même n'a pas convaincu. Sa haine était trop visiblement molle.

Quant à moi, je me propose de trahir énergiquement Bayrou pour le soutenir. Je trahirai vraiment, sans reculer, et sans honte. Je serai infâme.

Je postule au poste de Judas, disciplé préféré du Christ, excellent traître, qui fit sa gloire, et, pour trente deniers, nous sauva.

A force de traîtres, Bayrou sauvera la France, puis le reste. Si nous sommes nombreux à adhérer à Bayrou, à proclamer Bayrou, puis à trahir Bayrou, nous lui assurerons une Eglise telle, un nombre tel de phrases philosophiques et amères, qu'il vaincra.

Trahir est la voie.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Trahir Bayrou 21:34 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.