accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Eternité du Marathon »

dimanche, 1 juin 2008

Eternité du Marathon

Comme il est difficile de rêver plus sot que l'expression Marathon des Mots, on est en droit d'espérer son insistance. La bêtise se plaît à durer. L'éternité est son voeu. Elle est divine à sa façon.

On eût été surpris que la Gauche accédant à la Mairie de Toulouse fît quelque chose, tant l'oeuvre de Jean-Luc Moudenc semblait indépassable. Fascinée par le spectacle de la Permanence, que l'Astrée met régulièrement en ligne, la nouvelle municipalité maintient. Le Marathon des mots persiste donc dans l'être.

Nous reverrons les lectures, les affiches, les foules, les mots marathonant de par la ville, les congratulations, les communiqués, les poses, les louanges, les discours, les émotions, la fusion, les bassesses, le plein néant.

La place Marius Pinel, par bonheur, ne sera pas touchée. Les chiens continueront cyniquement à chier hors l'Espace canin sans être effrayés par les mots marathonant. Les tilleuls embaumeront. Les joueurs de boules pointeront et tireront. Nous serons, avec quelques amis dans des grottes, avec des mots retenus en otages.

Nous les bercerons. Nous les ferons dormir. Nous les engraisserons de substances. Puis nous nous vautrerons avec eux dans des luxures molles où ils multiplieront de l'intérieur. Tout sera bien secret, parmi les concrétions et les gours. Nous écouterons le silence des voûtes, la palpitation lente de nos chairs dans la terre profonde. Nous serons seuls, heureusement sans subvention, résolument loin des artistes. Peut-être méditerons-nous longuement, lentement, comme une interminable absurdité qui peut enchanter l'étonnante expression affichée par la nouvelle municipalité de Toulouse, et qui concommitte avec le Marathon des mots : les assises de la mobilité.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Eternité du Marathon 11:26 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.