accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Hommage à Charlot Chassepot »

samedi, 12 juillet 2008

Hommage à Charlot Chassepot

Ce hommage fut rendu, la nuit du six juillet 2008, à Fougax-et-Barrineuf, sous la halle du Pont d'Ardille.

Le robinier, le clos, la maison, qu'évoque Winnie dans Oh les beaux jours, sont à quelques mètres, et en vue.

L'assistance est priée de se souvenir que, selon ce qu'affirme Willie, et que ne contredit pas Winnie, Charlot Chassepot est mort dans son tub.

La séance est ouverte par la lecture du passage du texte anglais de Samuel Beckett - Happy Days - où Fougax-et-Barrineuf devient Borough Green et Charlot Chassepot, Charlie Hunter.

Gloire à Charlot Chassepot

Gloire à Charlot Chassepot

Mort dans son tub.

Quoi de plus beau

Quel but plus haut ?

Mort dans son tub !

Mort dans son tub.

Pas dans tout tub: Son tub !

Pas n'importe quel tub. Pas le tub de n'importe qui. Pas le tub de monsieur Lespinasse, le tub de monsieur Mauléon, le tub de monsieur Fougax-et-Barrineuf. Dans son tub !

Il est mort dans son tub.

Dans son tub !

Chez lui,

Dans son tub.

Que faisait-il dans son tub, Charlot Chassepot ?

Et bien - figurez vous - il mourait.

Oui, Charlot Chassepot mourait dans son tub.

C'est tout un travail de mourir.

On doit s'y prendre dès le début.

C'est un but.

Et on doit pas s'en détourner.

Et quoi de mieux qu'un tub pour accomplir son but ?

Charlot Chassepot mourait dans ton tub. Il a réussi iiiiiii

Il est mort dans son tub !

Bravo Charlot Chassepot.

Gloire à Charlot Chassepot

Mort dans son tub

Et pas ailleurs.

Il n'a pas dérangé.

Il n'est pas mort dans votre tub,

Pas dans mon tub, pas dans ton tub, pas dans le tub de tout un chacun.

Charlot Chassepot ne s'est pas mêlé de nos tubs pour mourir.

Il a respecté nos droits à disposer de nos tubs.

Il en resté à son tub, Charlot Chassepot.

Dans son tub.

Dans son tub.

Il est mort.

Gloire à lui.

Et moi je n'ai pas de tub.

Je n'ai même pas de tub.

Où est mon tub ? Où est mon tub ?

On m'a sans doute pris mon tub.

Et moi je ne meurs pas.

Et moi je ne suis pas mort.

Où est ma mort ? On m'a pris ma mort.

Gloire à Charlot Chassepot qui n'a pas perdu sa mort,

N'a pas perdu son tub,

Et moi vous n'auriez pas vu mon tub ?

Pas vu ma mort.

Où est ma mort ?

Gloire à moi si j'étais Charlot Chassepot.

Mais Charlot Chassepot, ce n'est pas moi,

Il est mort. Il est bien mort

Dedans son tub.

Je suis vivant

Loin de mon tub,

Et je parle,

Et je parle,

Et je fais Gloire à

Charlot Chassepot mort dans son tub,

Mort dans son tub.

Et tous ensemble,

Rassurons nous.

Crions ensemble,

Ensemble, tout simplement,

Ensemble tout devient possble :

Charlot Chassepot,

Charlot Chassepot,

Charlot Chassepot,

Mort dans son tub,

Mort dans son tub...

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Hommage à Charlot Chassepot 15:38 dans Fougax-et-Barrineuf , Littérature

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.