accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Laver son ombre »

mercredi, 17 septembre 2008

Laver son ombre

Il lavait son ombre dans sa langue, les soirs, et parfois les matins.

Il la lavait aussi la nuit, mais c'était plus rare.

Souvent sa langue était trop sale. Il l'avait trop tirée, traînée, et vendue. Les journées étaient rudes.

Laver son ombre était régulièrement inutile. L'ombre était impeccable. Mais il la lavait énergiquemet. Il ne tolérait pas le moindre doute.

Son ombre, elle aussi, pouvait se charger d'argile, de tout un stock de sol, de crachats, ou de semences. Il se méfiait.

Si on lui faisait un enfant ?

Il la voulait légère. Ce qu'il n'avait pas réussi, il l'espérait d'elle.

Et comment la laver mieux que dans sa langue ? Quel autre baptême ? Sur qui, ou sur quoi d'autre compter ?

Aussi le soir, et parfois les matins, il la mettait dans sa langue. Il la tournait, et il lavait.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Laver son ombre 10:33 dans Il

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.