accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Du nouveau sur Marius Pinel »

lundi, 27 octobre 2008

Du nouveau sur Marius Pinel

Dans l'Historique de la Bourse du Travail de Toulouse, publié en 1896, par l'Imprimerie G Berthoumieu, on peut lire (p?238-239) cet article de Jullien Rollan.

Que tous ceux qui méditent sur la place Marius Pinel y trouvent nourriture !

MARIUS PINEL

Membre du Comité central Socialiste Révolutionnaire

Un vaillant. Lutte le jour pour la cause démocratique et consacre une partie de ses nuits à l'étude de la question ardue des revendications sociales.

Ouvrier en meuble, âme d'élite, toulousain sympathique, né le 20 aoüt 1864.

Marius Pinel entra jeune dans la vie. Dès 11 ans 1/2, il gagnait son pain. Dans la lecture d'ouvrages républicains, son esprit accueillait avidement toutes les pensées généreuses qui lui parlaient de liberté, d'égalité, et de fraternité. Coeur large, il ne put rester dans les bornes étroites d'un républicanisme menteur. Il devint socialiste au sens le plus noble et le plus étendu du mot. Il a étudié l'Histoire et l'Histoire lui ayant démontré que nos pères n'avaient jamais acquis de franchises que par l'insurrection, il s'est déclaré sincèrement révolutionnaire.

Il manifesta de bonne heure. A un âge où tant d'autres jouent encore aux billes, à 14 ans, il fit partie ds syndicats ouvriers. Depuis, il n'a jamais cessé de consacrer ses forces et son temps à l'organisation de ces groupes corporatifs. Il a aidé et ne cesse de prêter son concours à l'établissement de cours professionnels. Le 25 novembre 1893, par 25 voix sur 51 votants, Marius Pinel a été nommé, pour la première fois, secrétaire général de la Bourse du Travail. Ceux qui lui accordèrent leur confiance ne virent pas leur attente trompée. Par ses soins vigilants, par son travail appliqué de chaque minute, il réorganise entièrement les différents services de cette organisation : cours, bureau de placements gratuits, réunions, fêtes corporatives dans le sein de la Bourse du Travail.

Marius Pinel fit une guerre acharnée aux bureaux de placement de la ville, où est exploitée indignement la misère des travailleurs. Il remua ciel et terre à cette occasion; il tint le Parquet en haleine par les nombreuses plaintes ds victimes, plaintes qu'il lui faisait adresser chaque jour. Il obligea le Conseil municipal à rendre un arrêté, pour restreindre autant que possible les escroqueries des placeurs.

Marius Pinel, estimé si justement par ses camarades, a été plusieurs fois leur délégué, notamment à Rabastens, lors de la grève des ébénistes, au mois de novembre 1893. Il créa un syndicat de cette corporation, dans cette campagne, aidé des citoyens Larrède et Branque. Il fut délégué à Rouen lors du passage des membres du jury à l'exposition ouvrière qu'il avait organisée à Toulouse, en sa qualité de membre collaborateur correspondant. Il fut encore délégué à l'effet d'établir une enquête sur les Bourses du Travail de FRance. Il a fait partie de la commission à l'inauguration de la Verrerie ouvrière d'Albi, dont il a été un des plus chauds défenseurs et pour laquelle il a fait une active propagande, par une série d'articles parus dans le Bulletin de la Bourse.

Très accueillant, accessible à tous, respectueux de l'opinion personnelle, ne s'embarassant d'aucune question de chapelle, sympathique par sa tolérance, rendu cher aux syndicats dont il a pris à coeur les intérêts, par son administration sage et éclairée. Il fut de nouveau élu secrétaire pour l'année 1895, par 40 voix sur 40 votants; pour l'année 1896 par 46 voix sur 51 votants.

Ces chiffres font son plus bel éloge.

Elu conseiller municipal le 15 novembre 1896.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Du nouveau sur Marius Pinel 10:02 dans Place Pinel

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.