accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Face à Facebook »

jeudi, 30 octobre 2008

Face à Facebook

Facebook se produit.

C'est un site, où des noms d'individus mènent.

Je prends un nom connu de moi. Je l'écris sur Google recherche. Je clique.

Ce nom me mène à un visage, connu de moi, correspondant au nom. Je m'en doutais. Il est ou elle est sur Facebook.

D'autres visages paraissent.

Ce sont ceux des amis du nom connu de moi.

J'en connaissais. Je m'étonne. Je me souviens que tel ou tel visage, devant moi, a efficacement calomnié le premier visage. Les visages connus m'intéressent peu.

Je clique sur un visage d'ami inconnu de moi.

Je vois paraître d'autres visages.

Ce sont les amis de l'ami du connu de moi. Je clique sur une fille, Des visages paraissent. Je clique. Il en paraît d'autres. Je clique encore. D'autres visages, généralement souriants. Je ne connais personne. Parfait. Je clique sur un visage. Encore des visages. Les visages multiplient les visages. Je clique. En voici d'autres. Je clique, ca recommence. Tous des amis. Voici encore une amie. Je clique. Tant d'amis. Je clique sur un, le tout gros. Je clique. Tous ses amis sont là. Oh la jolie fille... Je clique. Tiens, elle a un ami laid. Je clique. Merveilleuse multiplication. Je clique. Je reclique. Visages. Visages. Mieux qu'aux musées. Mieux qu'aux églises. Je ne sais où j'en suis. Tous des amis.

Le monde est plein d'amis.

Pourquoi la guerre ?

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Face à Facebook 13:13 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.