accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Karabagh pinélisé »

mercredi, 29 octobre 2008

Karabagh pinélisé

Karabagh pinélisé.

Ce texto vient de s'afficher sur l'écran de mon Samsung.

Je suis devant mon écran d'ordinateur. Le chat Biskoto, qui tente de se faire adopter par moi, dort sur un de mes fauteuils. Le temps est gris sur Toulouse. J'ai cueilli des cèpes de pin dans la cour de ma Résidence. Théophile de Viau accompagne mes pensées. Des anges vont et viennent.

Karabagh pinélisé.

Cette information m'apparaît.

Elle vient du pasteur Jean-Pierre Nizet.

Je le sais au Haut Karabagh.

Je sais qu'il a pris de la terre de la place Marius Pinel dans un petit pot prévu à cet effet.

Il s'est envolé come un ange. Il est fidèle. Il agit.

Un second texto s'affiche pendant que j'écris :

Pinélisation hautement politique.

Je n'en doute pas. Le Haut Karabagh est cette région contestée entre l'Arménie et l'Azerbaidjan. Les arméniens l'ont reconquise voici une quinzaine d'années. C'est une haute terre historique de l'Arménie et du Christianisme. C'est une terre belle et pauvre.

La guerre à tout instant peut y surgir.

La place Pinel n'est pas contestée. La guerre, depuis deux cents ans, n'a pas fondu sur elle.

C'est une terre plate, avec un kiosque qui résonne.

Des enfants y jouent. Des chiens y passent.

Au Haut Karabagh également, des enfants jouent, des chiens passent.

Le ciel est haut. La terre se pose.

On ne pinélise pas sans les anges.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Karabagh pinélisé 14:15 dans Place Pinel , Voyages

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.