accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Trois aventures de Fougax et Barrineuf »

vendredi, 31 octobre 2008

Trois aventures de Fougax et Barrineuf

Fougax et Barrineuf sont deux personnages issus des fameuses Rencontres des Bouches 2008, ce sont deux idiots qui découvrent le grand monde, je me sens très proche d'eux, ils m'occupent pas mal et c'est une expérience étonnante de vivre un peu à travers eux... Voici quelques extraits de leurs aventures... Je vous laisse avec eux... Sébastien Lespinasse

Fougax déplace le pied droit en levant un peu la jambe bascule la hanche à gauche puis pose le pied droit soulève l’autre en ondulant le bassin le cerceau tourne autour de lui il ferme les yeux esquisse un sourire sent le cercle glisser vers le bas en tournant autour des fesses il enfonce plus profondément les paupières tandis que le cerceau file au niveau des genoux heurte bruyamment le sol en raclant il continue à onduler en remuant les pieds l’un après l’autre il se convainc qu’il danse le cerceau est maintenant immobile à ses pieds il se dit c’est pas grave on continue

« Tu entends la mer ? »

Fougax se penche en avant, fait un effort. Il ferme les yeux.

Barrineuf reprend :

« Alors, tu l’entends ?

- Je ne sais pas.

- Tu ne sais pas ? »

Fougax tend son oreille. De toutes ses forces.

« Je n’en suis pas sûr.

- Tu n’en es pas sûr ?

- J’ai l’impression d’entendre un bruit. Dans le fond. Comme un train ou quelque chose. Mais je ne suis pas sûr que ce soit la mer. »

Barrineuf réfléchit. Il regarde la mer.

« Moi aussi, je ne suis pas sûr. Plus sûr du tout.

- Oui et il y a des bateaux. »

Ils regardent les bateaux blancs qui se profilent sur la mer.

« Et les crabes, tu y as pensé ?

- Quelquefois, oui, j’y ai pensé. A leurs pinces. Le bruit de leurs pinces. »

Fougax reconsidère la situation. Il interroge du regard la plage alentour.

« Et les nuages ? ça se déplace les nuages.

- Oui, et ça change de forme.

- Quel bruit ça doit faire quand ça change de forme, quand ça se dilate…

- Oui, et quand ça se compresse, quand ça se ramasse sur soi, toute cette masse d'eau… »

Ils se sentent riches de mille idées. Ils se sourient.

« Et le bleu du ciel, tu crois qu’on peut l’entendre ? »

***

Avant de s'endormir dans son petit lit Barrineuf pensa Fougax m'a découpé en Sagittaire 2ème décan Marion m'a découpé en Tu complexes trop le boulanger m'a découpé encore en Tu devrais te remettre au sport le policier de proximité m'a découpé en nationalité française le conseiller emploi m'a découpé en plan avenir formation la cousine de l'oncle Paul m'a découpé en Tu as l'air grognon aujourd'hui je me suis découpé en je ne sais pas ce que je veux la couturière a fini mon complet veston le chat m'a découpé en humanité-animalité-question la brindille m'a découpé en fragilité la fin d'après-midi m'a découpé en petits barrages-lassitudes la femme de chambre m'a découpé en Vous avez l'air de vous ennuyer Monsieur il faut se divertir le chef d'entreprise m'a découpé en fiches de salaire le courrier administratif m'a découpé en numéros la grand mère m'a découpé en Tu as un peu maigri mon garçon le spot publicitaire m'a découpé en Parce que je le vaux bien la fenêtre m'a découpé en extérieur-souffle la fissure du mur m'a découpé en une question délicate que je n'arrive pas à soulever la question délicate m'a découpé en fissures fines et précises ça y est il ne doit plus me rester grand chose ce soir je vais peut-être pouvoir m'endormir

à suivre...

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Trois aventures de Fougax et Barrineuf 17:37 dans Littérature

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.