accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Marie de Marcillac en Inde »

mardi, 4 novembre 2008

Marie de Marcillac en Inde

Pendant que la Chine délirait olympique, Marie de Marcillac était en Inde.

Cette information - troublante - n'a fait la une d'aucun journal. Il est vrai que la pinélisation de Londres par Denis Favennec, Grant Mackie Maclean et l'auteur de ces lignes occupait suffisamment les esprits.

Quelques esprits d'élite, cependant, ressassaient cette phrase : Marie de Marcillac est en Inde.

Esthètes, ils en appréciaient l'étrange. Ce ravissant travail d'a et de i, comment pouvait-il s'accorder à ce son l'Inde ? Cette ampleur du nom aristocratique, comment pouvait-elle clore en un monosyllabe, signe d'immense pays ?

Je me souvenais de mon grand-père, qui me racontait comment vers 1930, gendarme à cheval, il partait en tournée de Rodez à Marcillac. Là, avec ses collègues, il buvait du vin de Marcillac, puis revenait à la gendarmerie de la préfecture. Tel était le voyage.

Mais Marie de Marcillac en Inde...

Pondichéry... Chandernagor. Qui se souvient ?

Certains esprits rares, dans les lieux les plus raffinés, discutaient la signification politique de ce voyage. D'aucuns y voyaient un basculement imaginaire, donc réel, de la Chine vers l'Inde. Si Marie de Marcillac est en Inde, soutenaient-ils, la Chine est finie. Les jeux Olympiques sont son bruyant chant du Cygne.

Ces analystes étaient, et restent, peu entendus. La finesse d'oreille n'est pas fait de foule.

Du voyage, nous savons peu.

Il y a eu des trains. Il y a eu des rires. Le Gange a été pinélisé sans terre. Des hommes sont apparus. Des femmes ont été rencontrées. Des couleurs ont éclaté. Il y a eu des nuits. Il y a eu des jours. Des sommeils ont été vécus.

L'Astrée s'orne depuis quelques jours de photos prises en Inde par Marie de Marcillac. Pas de chronologie. Pas de thèmes. Ces images se donnent.

L'échange est l'âme des anges.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Marie de Marcillac en Inde 13:14 dans Voyages

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.