accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Yves Pestipon défaillant »

dimanche, 16 novembre 2008

Yves Pestipon défaillant

Quand on cherche des preuves de l'existence de soi, il n'est jamais vain de s'aventurer sur la toile. On multiplie. On se clive. Parfois on défaille.

Mettant mon nom en moteur de recherche, j'ai ainsi vu paraître : Yves Pestipon défaillant.

Yves Pestipon défaille dès le 21 avril 1477. Joli début. Ce Pestipon se dit aussi Le Pestipon.

Un certain Yves Le Pestipon défaille le 21 avril 1477. Il est défaillant et partable.

Ce sont les archives de Lignol qui le prouvent.

Le 21 avril 1477 se tenait à Lignol, en Bretagne, une montre. On appelait monstre, la revue que passaient des commissaires d'une compagnie composée exclusivement de nobles possesseurs de fiefs, obligés en vertu de cette possession au service militaire, nommé aussi service d'ost ou du ban et arrière-ban.

Voici ce qu'en dit Antoine Furetière en 1690 dans son Dictionnaire Universel : "C'est un terme de guerre et se dit de la revue qu'on fait des troupes pour voir si elles sont complètes. Il y a des commissaires à faire les monstres. Les troupes ont fait monstre et reveuë devant le Roy."

Yves Le Pestipon était attendu à cette montre.

Y sont venus, parmi d'autres :

Louis de Guernarpin un cheval brigandinne, sallade, espée, dague, voulge, injonction de gants.

Henry Rouxel Ii chevaux brigandinne, sallade, arc, trousse, espée, dague, par Pierre son filz.

Jean Le Boutouillic un cheval brigandinne, sallade, arc, trousse, espée, dague.

Mais pas d'Yves le Pestipon.

Yves le Pestipon est dit défaillant, partable.

Yves Le Pestipon a déjoué la montre. On l'attendait. Il n'est pas venu. Il a défailli.

Yvon Le Pestipon, au contraire, s'est rendu à la montre du 4 septembre 1481. Il était Voulgier en platoc. Je l'imagine voulgier en paltoc, cet Yvon, non défaillant. Il aimait se montrer en militaire cet Yvon. Il aimait être contrôlé par le commissionnaire.

Je préfère Yves le défaillant. Je suis fier de descendre de cette défaillance.

Quelles étaient les raisons d'Yves Le Pestipon ? J'ouvre mes failles quand j'y songe.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Yves Pestipon défaillant 13:36 dans Coïncidences

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.