accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Psyché, Cupidon et Viguier »

jeudi, 21 mai 2009

Psyché, Cupidon et Viguier

Un fait divers, quand il nous plaît, est toujours l'effet d'un mythe. Un mythe est l'intégrale désirable de faits divers.

L'affaire Viguier est un fait divers qui nous plaît. La presse, les ondes, les familles, les coins de table en parlent. Google montre la prolifération.

Il s'agit d'un seul homme dont une seule femme a disparu, et qu'on soupçonne.

Le gouvernement de Ceylan, ce matin, montrait aux télévisions du monde le cadavre du chef des Tamouls. Il se vantait d'avoir anéanti les terroristes. Cela intéresse peu. Quelques milliers de tamouls manifestement massacrés gavent. Leur mort ne fait pas rêver.

Pas de cadavre. Pas d'aveux. Plusieurs jeunes maîtresses. Des enfants. La faculté de droit de Toulouse. Des soeurs mécontentes. Un amant. Un matelas. Des clefs. Des lunettes. Un sac. Une belle maison rue de Corbières. Voilà qui passionne.

Ayant rencontré Jacques Viguier quelques jours avant la disparition de Suzy, j'avais vu un homme, et qui mangeait, et qui parlait. Je ne pouvais imaginer que l'imagination allait déployer sa vie entière sur des scènes.

Chez Michel Albouy, ce jour-là, nous étions autour d'une table. Une disparition allait mettre en gloire un de nous. Nous parlions de chasse et de jeux.

La semaine dernière, mangeant avec Michel Albouy, nous évoquions l'affaire Viguier. Un acte venait d'avoir lieu. Le jury populaire avait prononcé l'acquittement. Rien n'était fini pourtant : l'accusation faisait appel, la Dépêche annonçait un nouveau procès. On avait parlé de l'affaire. On en parlerait. Nous en parlions.

L'aile du mythe passa entre nous.

Michel Albouy me racontait les soeurs de Suzy, sûres de la culpabilité de Jacques, furieuses, et sans argent. Je pensais au mystère du personnage, à sa froide distance que les médias soulignent. On le traitait de monstre. Les journaux décrivaient sa bibliothèque, ses jeunes amantes, sa mémoire... Il serait un bourgeois pervers, plein d'avenir, sûr de lui, dominateur... Nous mangions des hors d'oeuvres variés, puis du poulet en sauce. La Dépêche circulait dans le restaurant. Nous échangions des idées. Nous formulions des hypothèses.

Je risquais celle-ci :

L'affaire Viguier, c'est encore Psyché.

Psyché était la plus belle entre trois soeurs. Le Dieu Cupidon la fit enlever. Il la fit vivre heureusement avec lui dans son palais du ciel, mais il lui interdisait de le voir. Ses soeurs lui dirent qu'elle baisait avec un monstre. Psyché s'inquièta, voulut voir, y parvint par effraction, mais fut surprise. Cupidon l'expulsa des appartements du ciel.

Viguier, quel beau nom pour Cupidon !

L'époux que les Destins gardent pour votre fille

Est un monstre cruel qui déchire les coeurs,

Qui trouble maint Etat, détruit mainte famille,

Se nourrit de soupirs, se baigne dans les pleurs.

Tels étaient selon la Fontaine les propos d'in oracle.

Supposons que Jacques Viguier soit ce monstre, les soeurs sont désignées, et Suzy est Psyché. N'était-elle pas danseuse, et belle ? Elle avait épousé, sans vraiment le connaître, un homme fascinant. Ses soeurs furent jalouses. Le monstre fit disparaître la danseuse...

Comparaison n'est point raison, mais aux mythes et aux faits divers la raison n'est pas maîtresse. Jacques Viguier, Cupidon monstrueux devenu, voilà l'effet des voix médiatiques. Les deux soeurs voulant sa condammation, le songe le sussure. Quant à Psyché, n'est-elle pas fameuse pour sa chute ?

Quelque ami prévenu de mon analogie posa une bonne question : Mais qui est Vénus ?

Où est Vénus en effet ?

Et que fait l'amant ?

La machine du mythe soulève au réel le réel. C'est infini. Il faut finir. Voilà la nuit.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Psyché, Cupidon et Viguier 12:00 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.