accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Enfin un scandale : Giscard »

mercredi, 23 septembre 2009

Enfin un scandale : Giscard

La littérature française contemporaine, en gros, ennuie.

Giscard agit.

La quantité d'insultes que reçoit son futur nouveau roman est telle que seul Sollers, éventuellement, peut espérer rivaliser.

Giscard cependant dépasse.

D'un coup, il se fait multiple. Giscard renonce à la concentration convenue du moi. Il s'éclate. Il joue le Roman contre les Mémoires : Vous croyez m'enfermer dans Giscard ? Et bien, je suis Giscard, contre Giscard, par delà Giscard, et sous Giscard, in bed with Diana. Je me ridiculise d'entrée.

Giscard est un autre.

Grand effet sur la scène littéraire réelle, même anglaise.

On débat. On critique. On n'a pas lu le livre, mais on insulte. Naturellement, l'Université se tait. La vieille dame est morte.

Le roman a écrasé d'avance les Mémoires de Chirac, qui devaient paraître en Octobre.

Il a pourri l'affaire Clearstream.

Tout se passe comme si les ruisseaux du pays d'Astrée avaient pu submerger l'histoire.

Dès Dimanche, Giscard a su s'appuyer sur le Patrimoine, mettant sous sa bannière, d'un coup, le Pape, les seigneurs d'Estaing, et le peuple français.

Chacun se souvient qu'en ce 20 septembre 2009, à peine Sarkozy eut-il attribué les journées du Patrimoine à Jack Lang, Giscard a fulminé : le Patrimoine, c'est moi.

Et il faisait visiter son château.

Le 21, le mari de Carla croyait s'illustrer en battant Villepin, mais Giscard, dans une Annonce faite au Figaro, lança La Princesse et le Président. Clearstream à l'eau...

L'Angleterre s'émeut. Rome envie. On jauge partout les performances érotiques de Giscard. On y croit. On n'y croit pas. Et s'il avait vraiment baisé Diana...

Giscard se tait tout le mardi.

Chirac se tait. Sarkozy et Villepin se taisent. Tous les faux grands écrivains français du temps se taisent. L'Université est toujours morte.

Giscard est le seul écrivain contemporain français d'intervention romanesque.

Il vient de révéler qu'il n'avait pas baisé Diana.

Promesse tenue : cela paraîtra demain dans l'Annonce faite au Point.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Enfin un scandale : Giscard 18:47 dans Giscard , Littérature

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.