accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Les musées de peinture vont enfin fermer »

mardi, 27 octobre 2009

Les musées de peinture vont enfin fermer

Rien n'est accablant comme un grand musée de peinture. Impossible de le visiter tout entier, mais il le faut. On n'y coupe pas quand on se dit cultivé. Londres, Paris, Naples Florence, Berlin, Bruxelles, New York sont lieux renommés de supplices pour des foules accablées, qui ont chaud, cherchent des sièges, errent.

Chaque tableau est un monde. S'y arrêter, c'est le constater. On voit qu'on n'y voit rien à moins d'y passer des heures, et donc avoir mal aux jambes, à la tête, se sentir lourd, le corps en trop, et impuissant. Tu ne sais pas regarder, voilà ce que dit chaque chef d'oeuvre à tout visiteur. Regarde moi, Je suis là. Et tu es inapte. . Les visiteurs défilent, honteux, et confus, espérant pouvoir jurer qu'on ne les y prendra plus, mais sachant que d'autres chefs d'oeuvre existent, et d'autres villes nécessaires avec musées obligatoires, et toujours le devoir de paraître avoir vu.

On n'y peut rien.

Heureusement, un espoir vient de naître. Il paraît envisageable d'obtenir la fermeture au public de tous les grands musées de peinture. Ceci pour incitation à la pédophilie.

Le Tate modern, à Londres, vient de devoir renoncer à présenter l'image d'une fille d'environ dix ans, nue, dans une baignoire, avec autour d'elle quelques vapeurs. L'affaire est publique. Les journaux en parlent. On peut voir la photographie incriminée sur internet.

Comment autoriser désormais les innombrables culs nus et joufflus d'anges présents dans les musées italiens, au Louvre, à Londres, ou à Berlin ? Et les sexes du petit enfant Jésus montrés complaisamment par la Vierge, sa maman ? Comment permettre les charmants Cupidons, et les cortèges de Bacchus ? Pas un des grands musées d'Europe ou d'Amérique qui ne montre de très jeunes corps nus, parfois déchirés par des bourreaux.

La fermeture de ces lieux permettra aux familles d'échapper à l'ennui, toujours source de vices, de faire du sport, des courses, ou des enfants. Il les délivrera du constant happening pédophilique qu'a organisé l'Occident depuis les Grecs jusqu'à l'art, enfin, abstrait. Chacun se consacrera à des péchés plus honorables, comme la sottise, l'erreur, la lésine...

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Les musées de peinture vont enfin fermer 15:31 dans De pictura

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.