accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« La Rentrée littéraire est à droite »

vendredi, 9 octobre 2009

La Rentrée littéraire est à droite

La Rentrée littéraire croyait se jouer entre écrivains estampillés.

La Droite a agi.

Nous avons enfin une vraie Rentrée littéraire : des livres novateurs, qui font débat, que chacun désire et qui mettent en péril des carrières, des pouvoirs, des vies, plus ou moins mauvaises. Pas de grands textes sans sang !

Chacun sait, à peu près, la place de Littérature française actuelle

Giscard a d'abord débouché comme un cerf, de la forêt : la Princesse et le Président, sans être encore en librairies, a fait les titres de la presse internationale. Enfin un livre novateur, véritablement audacieux, idiot, d'un ridicule assumé et total, comme tout chef d'oeuvre. Nous y reviendrons.

Balladur, simultanément, lance ses entretiens avec François Mitterand. Evidemment désirables.

Jacques Chirac fait un peu attendre ses Mémoires. Ce futur Retz, qui a réussi, s'avère et se savoure d'avance.

Trois genres littéraires sont simultanément relancés : le roman, le dialogue, les mémoires, le tout en échos, par trois vieux de droite. Eternité des classiques, toujours verts.

Qu'aligne la gauche ? Pas même du silence. Où sont les silences de François Hollande ? Robert Hue signe-t-il quelque part ? Pas même des Maximes de Ségolène... On n'attend pas une comédie de Besancenot ? Et rien de Mazarine !

La littérature, cet automne, est à droite.

Et même à l'extrême : Marine Le Pen a réussi la lecture la plus remarquable de ce début de millénaire. Rien de tel, même à Toulouse, au Marathon des mots. Les auteurs les plus couramment estimés ont beau y lire leurs pages reconnues, l'effet global est nul.

Marine a lu. On en parle. Chacun, à son tour, lit le livre. Les grands journaux en publient des passages. Pauvre Mazarine !

Frédéric Mitterand s'explique. Est-ce une autobiographie ? Un roman ? Un tract ?

Un tract érigé au rang de genre littéraire ! Les inventions d'inconnus demandent des formes nouvelles !

Avec pour caution critique, Nicolas !

Voilà bien la réponse, attendue toute une semaine, au coup d'éclat, magnifique et galant, de Giscard. Chacun savait la Princesse et le Président attaquer par la Princesse de Clèves...

Le Président actuel répond par Mitterand, Mauvaise Vie, Thaïlande, homosexualité, modernité radicale, bien au delà de Houellebecq : Monsieur Giscard, vous n'avez pas le monopole du cul !

Où est le bec ?

La Rentrée littéraire est à droite.

Que va faire Giscard ? Où était Mitterand dans les Dialogues avec Mitterand ? Que seront les Mémoires de Chirac ? Et Villepin ? Quels poèmes ? Quels discours ? Lire, lire, lire, tout lire.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : La Rentrée littéraire est à droite 8:47 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.