accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Remercier la place Pinel »

jeudi, 4 mars 2010

Remercier la place Pinel

Je ne sais comment remercier la place Marius Pinel, de Toulouse.

Il n'est jamais facile de remercier, du moins si l'on ne veut pas réciter les paisibles codes des politesses. Inventer son merci ne va pas de soi.

Et pourtant l'homme est un animal qui remercie.

Je sais parfois remercier un donateur, une donatrice, un individu qui m'a sauvé la vie ou m'a souri. Je sais quelquefois remercier Dieu pour ses merveilles. Je sais même me remercier.

Mais la place Pinel ?

La place Marius Pinel n'a, je crois, aucune intention à mon égard. Elle n'est pas un visage. Je ne rencontre pas sa bouche, sa langue, ou ses yeux. Elle ne s'adresse pas à moi. Je n'ai jamais été caressé par la place Pinel, et je ne m'y sens même pas comme dans un berceau. La place Pinel n'est pas un sein que je têterais. Elle n'est pas un sexe tendre et gourmand où je m'enfoncerais. Je ne crois pas qu'elle désire m'assassiner. Son kiosque n'a pas le projet d'être mon tombeau.

Je suis hors toute relation à la place Pinel, particulièrement quand j'y suis. Je crois davantage à une relation avec elle quand j'en suis hors, comme en ce moment, et avec Dieu, et que je peux vaguement me figurer un visage, un sein, un ventre, des mains posées sur ma tête et m'enlaçant. Je serais alors tenté de m'agenouiller, devant une image, et de prier, pour enfin croire. Comme ce serait réconfortant de croire pour remercier !

Que je me rende place Pinel, pourtant, je l'éprouverai sans visage. Aucun corps même : ici le kiosque, là l'espace canin. Ailleurs le boulodrome. Je serai toujours quelque part place Pinel, mais pas face à face.

Nous ne nous rencontrons pas. Comment la remercier ?

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Remercier la place Pinel 21:15 dans Place Pinel

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.