accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Autour du manque »

dimanche, 26 décembre 2010

Autour du manque

Depuis quelques mois, à Toulouse, au Vieux Temple, se tiennent des rencontres autour du manque.

Des individus se retrouvent, rue Pargaminières, le mercredi soir, à vingt heures, et parlent.

Deux ou trois intervenants introduisent la question du jour. En un quart d'heure, ils lancent des idées. Puis l'assemblée interroge, s'interroge. La parole circule. Enfin, on se retire dans la nuit.

Chaque fois un thème particulier est proposé : Tu me manques, le manque de mots, les manques choisis, le manque à comprendre... Il ne s'agit pas d'Université. Il ne s'agit pas de conférences. Juste des chantiers de paroles. Les intervenants lancent, et ça rebondit. Bien entendu, ça part souvent dans tous les sens. Les lignes se perdent. Elles se retrouvent. Elles se reperdent. On perd du temps. On en gagne. Des clivages paraissent. On se trouve un peu idiot, ou très intelligent. On est surpris de tant d'idées. On est étonné qu'il soit possible de penser sans maîtres.

Le manque est une question qui s'y prête.

Il n'y a pas de question sans manque.

Il n'y a pas de manque sans question. POurquoi tu me manques ? Pourquoi ça me manques ? Comment je me manque ? Depuis quand je manque ? De quoi je manque ? De quoi tu manques ? De quoi de moi manques-tu ?

Le manque fait naître la parole. Il ébranle les discours. Les idéologies tentent toujours de combler le manque, de le nier, de laisser espérer un monde sans manque. Or le manque suppose le désir, la parole, l'audace de la question, la conscience humaine. On ne se rencontre pas sans poser le manque au coeur de la relation. Il est la vie de l'intelligence.

Chacun est invité aux Rencontres autour du manque. La prochaine - le mercredu 5 janvier - s'appelle le Manque à comprendre. Un physicien théorique - Jean Paul Malrieu et un astrophysicien des trous noirs - Didier Barret - lanceront la parole.

Le programme est ici, ou encore ici.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Autour du manque 16:44 dans Méthodes

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.