accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Des raisons de s'indigner »

vendredi, 30 septembre 2011

Des raisons de s'indigner

J'aime m'indigner.

Les raisons ne manquent pas. Tel ou tel est vraiment indigne. L'un a pris de l'argent, l'autre des femmes, un autre encore des décorations. Les pauvres sont méprisés. Les riches sont de plus en plus riches. Ma jeune voisine meurt d'un cancer. Le petit chat est mort tué.

Les universitaires littéraires sont particulièrement indignes. Leurs colloques sont des écoles de flatterie. Leurs éditions critiques sont farcies de stupidités. Les articles qu'ils impriment sont presque toujours ridicules. Ils mentent. Ils trompent. Ils baisent à peine leurs étudiantes. Je n'en finirais pas d'écrire leurs tares.

Le silence à leur propos m'indigne également.

Et les artistes ? Et les médecins ? Et les plombiers ? Et les curés ? Et moi ?

Je m'indigne.

Enfin un sujet intéressant.

Je contemple ma turpitude. Elle est assez satisfaisante. J'ai menti. J'ai médiocrement menti sur toutes sortes de sujets. J'ai spéculé. J'ai volé plusieurs fois. J'ai entraîné des gens sur de mauvaises voies. Et que de crimes d'intentions ! Que de bons petits égorgouillettements projetés et pas accomplis.

Un cas par exemple : un homme m'a volé une idée. Il en a fait des choses. Je désire lui arracher les yeux, mais je passe. Je souffre les mains dans les poches.

Je m'indigne donc.

Ai-je raison ?

Si je ne m'indignais pas, je souffrirais trop de mon néant.

Mauvaise raison. Mauvaise raison. Il doit bien y avoir une bonne raison.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Des raisons de s'indigner 21:44 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.