accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Les Rencontres de la peur »

mercredi, 28 septembre 2011

Les Rencontres de la peur

La peur ne fait pas peur à tout le monde.

On nous l'a dit : la peur est effrayante, la peur est ennuyeuse, la peur est battue, rebattue, toujours recommencée, et sans solution... Trouvez plus gai,funny, sympa, citoyen, interactif, jeune, technologiquement correct, événementiel...

La peur tentait pourtant. La peur s'enracinait.La peur parlait dans la cervelle de l'équipe des Mercredis du Vieux Temple.L'an dernier, elle avait lancé le thème du manque. Des gens s'étaient réunis. Des paroles avaient été dites. Des témoignages, des questions, des engueulades, des rires avaient été échangés. Pas de publicité. Pas un mot dans la presse Pas une conversation à la radio. Aucune affiche multicolore. Aucun laser n'avait peint dans le ciel le nom du Vieux Temple. Et, pourtant, chaque fois il y avait du monde, c'est-à-dire des yeux, des mains, des bouches, des visages, des souvenirs, des bibliothèques d'âmes, des pieds, des dos, des lèvres admirables, des tremblements, des stupeurs, des tourments, des légèretés. On savait parfois de quoi. Souvent, on ne savait pas. Des regards s'allumaient dans la salle. On ne les voyait plus jamais. D'autres revenaient.

Des voix ont demandé à l'équipe des Mercredis du Vieux Temple : une réunion, tous les premiers mercredis du mois, au vieux Temple, rue Pargaminières à Toulouse, avec deux ou trois intervenants, parlant une trentaine de minutes en tout, avant d'ouvrir un long débat, quelque peu chaotique, divers en tout cas, avec la salle...

Pourquoi pas la peur ?

Peur, vieille amie, vieille ennemie de l'Homme. Peur présente aux rues, aux bois, aux tripes,aux églises, aux petits et aux grands récits, dans tous les pays de l'expérience humaine. Peur qui nous paralyse et qui nous prévient. Peur qui nous asservit et peur qui nous sauve. Peur dont il faut se délivrer et qu'il faut vivre.

Le sujet semblait d'actualité, d'éternité, d'avenir et de mémoire. Il concernait la politique, l'intime, l'urbanisme, notre corps, nos religions, nos amitiés et nos amours. De grands et de petits écrivains en ont parlé. Des philosophes ont tenté d'y penser, ou d'en sortir leur pensée. Des peintres ou des sculpteurs l'ont fait hurler. Des musiciens l'ont fait entendre.

Nous allons tenter de traverser le thème de mercredi en mercredi, à partir de vingt heures. Deux vendredis supplémentaires seront ajoutés. Le programme figure ici, sur le blog de chantier de paroles. Nous en rendrons compte encore sur Lastrée.

Première Rencontre : Mercredi 5 octobre 2011, Les Architectures de la peur.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Les Rencontres de la peur 19:28 dans L'époque

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.