accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« De Gaulle, toujours au programme »

mercredi, 30 novembre 2011

De Gaulle, toujours au programme

L'an passé, le tome 3 des Mémoires du général de Gaulle était au programme des classes de Terminale L.

Nous nous en étions étonnés.

Par ailleurs, une pétition lancée par le site des Lettres volées avait recueilli bon nombre de signatures.

Des médias avaient fini par s'en émouvoir. On avait polémiqué. Des écrivains avaient donné leurs avis, presque toujours négatifs sur cette mise au programme. Pierre Assouline cependant s'était enthousiasmé. Beaucoup de gens, dans les commentaires des articles publiés, s'étaient indignés que des professeurs protestassent. Puis, grand silence.

La France.

A la rentrée 2011, les classes de Terminales L ont retrouvé de Gaulle au programme. Parmi les auteurs disponibles, de Gaulle seulement était revenu. Le ministère insistait.

La plupart de mes étudiants d'hypokhâgne actuels ont croisé, l'an passé, ce programme de Gaulle. Dès le jour de la rentrée, ils m'ont dit ce qui s'était passé. Ils avaient évité de lire ce livre impossible pour eux. Les professeurs avaient évité de le leur enseigner. Petites opérations de contournement.

Ces derniers temps, lors de salons de l'éducation, infosup, ou autres rencontres avec des lycéens, j'ai été interpellé : est-ce qu'au moins on ne faisait pas de Gaulle en classe d'hypokhagne? Pourquoi nous a-t-on imposé ça? C'est pas pour nous. On n'y comprend rien. De la daube... D'ailleurs, les profs évitent...

Grâce à un certain Jean-Louis Jeannelle, la Sorbonne a cautionné ce programme. Presque aucun universitaire n'a signé la pétition. Ils ont trop à faire. Le site des Lettres volées - fondé pour s'opposer - est devenu un site ressource pour ce programme. On y trouve des dossiers très riches si l'on veut vraiment le traiter. Telle est l'évolution. Les Lettres volées se sont apparemment laissé voler leur âme.

Le général de Gaulle, qui n'y est pour rien, demeure au programme. On se ment là dessus de Perpignan à Dunkerque, de Mulhouse à Lorient. On ne se ment même pas. On se tait. Il est vrai que le monde s'effondre. Il n'est plus temps que d'obéir.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : De Gaulle, toujours au programme 13:27 dans Etudes littéraires

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.