accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Les bouches poubelles au Théâtre Garonne »

lundi, 23 avril 2012

Les bouches poubelles au Théâtre Garonne

Yves Le Pestipon et Sébastien Lespinasse sont des explorateurs inventifs des poubelles. Depuis quelques années, ils y cherchent des signes qui les mettent en joie de vivre et de méditer. Leur entreprise n'est pas sociologique, géographique, psychologique ou économique. S'il leur arrive parfois de croiser d'autres visiteurs des poubelles, ils ne les imitent pas. Ils tentent de trouver, en poètes, des occasions d'inventer le monde, donc eux-mêmes, par les bouches qu'ils font parler.

Les poubelles leurs sont bouches parmi d'autres bouches. Certaines sont dans les forêts. D'autres dans de vieilles pierres. Quelques unes sur leurs corps ou dans les cheminées des villes. Il en est de magnifiques dans les poubelles. Mais pas d'exclusivité : il ne convient pas aux poètes d'être des obsédés.

Les poubelles fournissent des lettres, des livres, des inscriptions, des journaux, des notes, des carnets, des cahiers, des bulletins de vote, des formulaires, des avis, des annonces, des listes, des programmes... Les mots y grouillent. Peu de poubelles sans force phrases contenues. Suffit de les délivrer d'un baiser comme une princesse en son sommeil. Yves Le Pestipon et Sébastien sont les baiseurs des bouches-poubelles.

Les choses, même sans mots, éventuellement parlent, s'il se rencontre désir de les entendre. Les épluchures, les cartons, les vieilles montres, les bouteilles, les peluches, les pots, les vêtements, les chaussures ont des voix. Yves Le Pestipon et Sébastien Lespinasse aiment éveiller leurs paroles, s'en laisser traverser, devenir autres par leurs corps. Ils déambulent ensemble dans des rues, la nuit, échangeant leurs impressions, respirant les moments, ouvrant et fermant les couvercles d'où surgissent ce qu'ils animent et qui les anime. A mesure de leurs rencontres, ils élaborent des théories, qui sont une part de leur poésie. Ils détruisent aussi leurs premières impressions. Ils inventent des positions mobiles et des passages. Parfois, ils ont envie d'en parler à autrui, parce qu'il leur semble que les aventures spirituelles s'accomplissent en se partageant. C'est ainsi qu'ils proposent dans le cadre de La Voix est libre au Théâtre Garonne à Toulouse, le 4 mai, à partir de 20H30, une tentative de réflexions à deux. L'affaire sera préparée et ne le sera pas. Ce sera une improvisation méditée, qui se veut méditative, dans l'espérance d'inventions.

Le Programme de La Voix est libre est ici. L'Astrée est riche en propos sur les poubelles.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Les bouches poubelles au Théâtre Garonne 21:56 dans Méthodes

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.