accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Philippe Vercellotti dans l'Auta »

jeudi, 3 mai 2012

Philippe Vercellotti dans l'Auta

Arrivant de Madrid, où je viens de pinéliser les Ménines, je trouve dans ma boîte aux lettres le dernier numéro de l'Auta, l'estimable revue des Toulousains de Toulouse.

Le secret de la boutique aux vapeurs, par Philippe Vercellotti, s'étale en couverture. Sous le titre l'Auta, et sous la devise Que bufo un cop cado mes, se présente l'étrange atelier qui ouvre au loin, apparemment, sur un paysage marin. L'étrangeté de la revue, l'étrangeté de la photo, la présence des armes de la ville de Toulouse, la date mai 2012, tout fait de ce numéro, visiblement, un objet. Il deviendra un collector.

Sous la couverture, outre l'article traitant de Vercellotti, on trouve quelques pages d'Amandime de Pérignon sur son aïeul le maréchal, une fine étude sur la présence des descendants de Fouché à Toulouse par Lucien Remplon, des réflexions de Georges Soubeille - le fameux spécialiste de Guy de Pibrac - sur Taine et les toulousains, quelques notes précises de Jean-Pierre Suzonni sur les conquérants du ciel toulousain. On lit la liste des nouveaux adhérents avec leurs parrainages. On rêve aux prochaines sorties des Toulousains de Toulouse au cimetière de Terre-Cabade, ou au château de Laréole... Tout cela est digne. C'est une France que l'on regrette déjà, que l'on a tort de regretter, que l'on a raison de pleurer, et que tous les vents emportent.

L'Astrée invite à considérer ce numéro de Mai dans sa partie Fragments, ici. On peut se le procurer rue du May, à Toulouse, après avoir monté le subtil escalier de la tour.

Que fait Le secret de la boutique au vapeurs dans l'Auta ? Cette question vaut bien un silence.

En Mai, fais ce qui te plaît.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Philippe Vercellotti dans l'Auta 18:18 dans

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.