accueil présentation contact portfolio ultraprivé mail
L'Astrée L'Astrée événements présentation portfolio Guallino

« Pinélisation du Lion de Belfort »

dimanche, 20 mai 2012

Pinélisation du Lion de Belfort

La nuit dernière, vers minuit trente, j'ai reçu ce texto : De la part de Jean-Pierre Nizet : Lion de Belfort pinélisé.

Ca continue donc. Le Lion de Belfort... Très récemnent les Ménines

J'attends des nouvelles de Belfort. Après le texto, grand silence, et pluie sur Toulouse. Pas de photos. Pas de récits. Les heures passent. La tension monte. Comment s'est passée cette pinélisation ? Qui était là ? S'est-elle accomplie dans les règles ? Peut-on mesurer précisément la nullité de ses effets ?

Ce soir, au retour de Bugarach, où je suis allé inspecter ls préparatifs de la fin du monde, j'attends encore.

Je peux imaginer que Jean-Pierre Nizet avec d'autres Pasteurs, réunis à Belfort pour une réunion capitale, sont allés vers le Lion dans la nuit. Ils ont jeté ensemble de la terre contre l'énorme statue. Ils ont crié Marius Pinel, Marius Pinel. Ils ont constaté la nuit grandissante autour d'eux. L'un d'eux m'a envoyé le texto précédemment cité.

Le silence me fait redouter quelque accident, ou piège. Peut-être ce texto est-il faux. Quelque diable a pu me l'envoyer. J'attends des nouvelles précises. Demain, sans doute au retour de Belfort, Jean-Pierre Nizet me dira les choses. Nous devons nous voir pour aller parler à la catholique Radio-Présence des apparitions du Diable que présentera Denis Favennec au Vieux Temple de Toulouse.

J'ai vu le Diable aujourd'hui dans une librairie de Rennes les Bains.

J'ai vu le Diable en imitation marbre, et il m'a regardé. Près de lui se tenait un livre, signé par un certain Pinel.

Une Pinel, ces jours-ci, est devenue ministre.

Le fauteuil du Diable, que l'on découvre au dessus de Rennes les Bains, sera pinélisé lors de la prochaine Rencontre des Bouches début juillet.

Yves Le Pestipon | Voir l'article : Pinélisation du Lion de Belfort 18:04 dans Place Pinel

Cet article est incommenté. (le commenter ?)

Ici, vous pouvez écrire un nouveau commentaire...

Merci de votre inscription, . Vous pouvez maintenant écrire votre commentaire. (déconnexion)

Ces informations :


Quelques commentaires sur les commentaires

Les adresses e-mails ne sont jamais affichées sur le site.

Les passages à la ligne et sauts de paragraphes sont automatiquement convertis — inutile d'utiliser les tags <p> ou <br/>. De même, les accents, la ponctuation, les apostrophes, etc... sont automatiquement convertis en code HTML.

Créez des liens en utilisant la balise HTML standard <a href="http://mon.url.ici"></a>. Les balises HTML suivantes peuvent être utilisées strong, em, cite, code. Les autres seront détruites.

Site d'Emmanuel Riboulet-Deyris (contact) | MT 3.16 | XHTML 1.0 | CSS
Ce site, hébergé par le très agréable Lost-Oasis, est sous licence Creative Commons.
Syndication : flux RSS 1.0 RSS 2.0 | flux de commentaires XML | Atom XML | L'Astrée remercie Patrick Guallino.